AccueilVie quotidienneCrues saisonnières en France : êtes-vous prêts face au risque d'inondation ?

Crues saisonnières en France : êtes-vous prêts face au risque d’inondation ?

Les crues saisonnières sont un phénomène naturel récurrent en France qui peut avoir des conséquences dramatiques. Chaque année, de nombreux territoires sont touchés par des inondations liées à la montée des eaux des cours d’eau. Alors que faire face à ce risque ? Comment mieux s’y préparer ? Faisons le point.

Qu’est-ce qu’une crue saisonnière ?

Une crue correspond à l’augmentation du débit d’un cours d’eau, entraînant une montée de son niveau d’eau. Lorsqu’elle dépasse la capacité du lit mineur, l’eau déborde et peut provoquer une inondation.

Les crues saisonnières surviennent de façon périodique, généralement suite à de fortes précipitations ou à la fonte des neiges. Leur ampleur dépend de l’intensité des pluies, mais aussi des caractéristiques du bassin versant (relief, nature des sols, imperméabilisation des surfaces…) et du cours d’eau lui-même (profondeur, largeur…).

En France, les régions les plus exposées sont celles traversées par de grands fleuves comme le Rhône, la Loire, la Garonne ou la Seine. Mais de nombreux autres territoires sont vulnérables aux crues des petits cours d’eau et au ruissellement.

Quelles sont les conséquences des inondations ?

Les crues saisonnières peuvent avoir des impacts dévastateurs sur les populations et les activités :

  • Pertes humaines par noyade
  • Dégâts matériels sur les habitations, entreprises, infrastructures
  • Perturbations des réseaux routiers, ferroviaires, de distribution d’eau et d’électricité
  • Pollution de l’eau potable et des sols
  • Pertes agricoles
  • Impacts psychologiques sur les sinistrés…

En France, les dommages causés par les inondations représentent en moyenne 650 à 800 millions d’euros par an. Au-delà des coûts économiques, c’est tout un territoire qui peut se retrouver durablement affecté.

Comment anticiper le risque d’inondation ?

Pour limiter l’impact des crues, la prévention est essentielle à l’échelle individuelle et collective. Plusieurs dispositifs permettent d’anticiper le risque :

La vigilance météorologique et hydrologique

Météo France publie une carte de vigilance actualisée au moins 2 fois par jour. En cas de risque de fortes pluies et d’inondations, elle passe en orange ou rouge pour les départements concernés.
De son côté, le réseau Vigicrues surveille les principaux cours d’eau et émet des bulletins d’information sur l’évolution des crues.

L’information préventive

Toute commune exposée à un risque majeur a l’obligation de réaliser un Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM). Consultable en mairie, il cartographie les zones inondables et indique les consignes à suivre.

Les repères de crues

De nombreuses communes matérialisent les plus hautes eaux connues par des repères de crues. Ils entretiennent la mémoire du risque et sensibilisent la population.

Les Plans de Prévention des Risques

Les PPR réglementent l’utilisation des sols en fonction du risque. Ils peuvent interdire les constructions dans les zones les plus exposées et imposer des prescriptions pour réduire la vulnérabilité.

Comment réagir en cas de crue ?

Malgré ces mesures de prévention, le risque zéro n’existe pas. En cas de crue, chacun doit connaître les bons réflexes :

  • Se mettre en sécurité en gagnant un point haut
  • Ne pas s’engager sur une route inondée à pied ou en voiture
  • Couper l’électricité et le gaz
  • Suivre les consignes des autorités diffusées par la radio, la télévision ou les réseaux sociaux

Après une inondation, il faut aussi être vigilant lors du retour dans son habitation :

  • Aérer et désinfecter les pièces
  • Ne rétablir l’électricité que sur installation sèche
  • Chauffer dès que possible
  • Faire l’inventaire des dommages pour son assurance

Les crues saisonnières font partie des risques naturels auxquels sont confrontés de nombreux Français. S’il est impossible de les empêcher, des actions sont possibles pour en réduire les impacts. Mais la meilleure protection reste d’être bien informé et préparé pour savoir réagir au bon moment. Alors n’attendez pas qu’il soit trop tard, soyez vigilants !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments